Immobilier : les primo-accédants peuvent encore se financer, même sans apport

Rabot sur le prêt à taux zéro, suppression d'aides dédiées: nos estimations sur le coût des toutes dernières réformes.

Les primo-accédants n'avaient pas besoin de ça : alors que les prix de la pierre ne cessent de grimper, le PTZ, ce prêt à taux zéro qui leur permet d'abaisser le total des mensualités dues, et souvent de passer sous la limite d'endettement tolérée, a en effet été refondu début 2018. Rabot sur son montant, types de logement exclus du dispositif, etc. Pour savoir si vous risquez d'en pâtir, nous avons établi, avec le courtier Empruntis, des simulations pour le profil le plus fréquent, une famille sans enfant (lire la suite ...)