Le point sur les investissements immobiliers effectués pas les étrangers en France

Les Notaires de France ont publié une étude relative aux achats de logements par des étrangers dans l’Hexagone. Qu’en est-il ?

photo : AdobeStock_84639025-1024x683

Quelle est la part des étrangers non résidents ?

En 2017, 5,4% des transactions de logements anciens en France métropolitaine ont été réalisées par des acquéreurs étrangers. Cette part s’échelonne en région de 3% sur le littoral Ouest, à 6% dans les Alpes, 8% en ProvenceAlpes-Côte d’Azur et jusqu’à près de 9% en Îlede-France. Les étrangers non résidents représentent quant à eux 1,6% des acquéreurs de logements anciens sur le territoire métropolitain (0,7% en Île-de-France et 1,8% en province). Depuis 2016, les acquéreurs étrangers sont moins présents sur le marché immobilier français. La plus forte baisse concerne la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, où leur part a perdu 1 point en 2017. Ce constat s‘explique par la baisse de la part des étrangers non résidents : de 5,1% en 2016 à 3,9% en 2017. ( lire la suite )